CAROLE THOMAS S’EXCUSE AUPRÈS DES POLICIERS DE LONGUEUIL

Publié par coopBelvedere le octobre 4, 2016 11:11 am

La Fraternité des policiers et policières de Longueuil a reçu une lettre d’excuses de Carole Thomas, cette citoyenne qui a injustement accusé des policiers membres de la Fraternité de ne pas avoir accompli leur travail correctement.

Cette dernière est d’ailleurs convoquée aujourd’hui même au Palais de justice de Longueuil où elle est accusée d’avoir inventé une histoire d’agression sexuelle, monopolisant par le fait même plusieurs ressources municipales et gouvernementales.

Depuis le début du conflit, l’année dernière, la Fraternité s’est rapidement portée à la défense de ses membres et a exigé des excuses publiques de la part de Carole Thomas afin de réparer les tords qu’elle a causé en tenant, notamment, des propos diffamatoires à l’égard d’un policier en particulier, et ce, sur les ondes de la chaîne LCN. Quelques mois après la judiciarisation du conflit, la Fraternité a obtenu gain de cause en recevant une lettre d’excuses signée de la main de Mme Thomas.

« Mme Thomas a non seulement entaché la réputation de nos policiers enquêteurs, mais également celle de l’ensemble des membres de notre Fraternité qui travaillent avec acharnement et professionnalisme au service du citoyen.  Aujourd’hui, nous sommes heureux que cette histoire soit désormais derrière nous. Mme Thomas reconnaît maintenant, noir sur blanc, que le travail de nos policiers est irréprochable », résume le président de la Fraternité des policiers et policières de Longueuil, Danny Lopez.

Le président de la Fraternité espère qu’une leçon pourra être tirée de cette malencontreuse situation : « Il y a une différence fondamentale entre un individu qui émet une critique envers un corps de police et une personne qui émet des affirmations diffamatoires sans réserve concernant un ou des policiers en particulier », explique M. Lopez.